Skip to main content

La DER/FJ à le rôle de contribuer à dynamiser l’entrepreneuriat qui constitue la principale occupation de la population sénégalaise. En effet, près de 60% de la population active du Sénégal est constituée d’entreprenants individuels tel que le renseigne le Recensement Général des Entreprises (RGE 2016) conduit par l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD). La DER/FJ est ainsi appelée, dans son action pour l’entreprenariat au Sénégal, à faire preuve d’efficacité dans la mobilisation des ressources et dans ses modalités d’intervention et de souplesse dans ses procédures d’accès au financement.

 

Les objectifs

Ils s’inscrivent en cohérence avec les visées du Plan Sénégal Emergent (PSE), référentiel de politiques et programmes économiques du Sénégal à l’horizon 2035, pour ce qui est de la création de richesses, l’inclusion et la participation active des populations à la croissance et l’équité territoriale.

 

Evolution de la DER/FJ

 

Evolution de la DER/FJ

 

L’adoption d’une telle démarche vise à répondre aux exigences de rapidité, de transparence et d’efficience que s’impose la DER/FJ dans le dessein d’apporter les meilleures solutions et l’accompagnement adéquat aux femmes et jeunes entrepreneurs du Sénégal. La DER/FJ veut impacter de façon conséquente la création de richesses et d’emplois en rendant accessible aux femmes et aux jeunes les moyens de s’impliquer dans la marche de l’économie sénégalaise. Elle compte promouvoir l’inclusion économique, financière et sociale ainsi que l’équité territoriale pour une participation active de tous à la croissance et au développement du Sénégal tel que pensé/formulé dans le Plan Sénégal Emergent (PSE).

 

DER pour la formalisation de l’économie :
Le rôle de la DER va au-delà du financement en cherchant à donner un coup de pouce à la formalisation de l’économie du Sénégal. Depuis le démarrage de ses activités, la DER/FJ aide à la formalisation des unités, à l’introduction d’opérateurs dans les canaux formels de l’économie et à une meilleure lisibilité voire traçabilité de la richesse créée par nos populations.

La DER s’illustre ainsi dans l’appui à la formalisation des entrepreneurs, en prenant en charge les différents documents officiels (Registre de commerce, NINEA et autres documents légaux requis des entreprises). Cela contribue à l’augmentation du nombre d’entreprises formelles dans l’économie nationale. De plus, une multitude d’outils ont pu être mis en place pour faciliter partout dans le pays la formalisation des activités des bénéficiaires de la DER/FJ.


DER pour l’éducation et l’inclusion financière :
La DER cherche influe positivement sur l’inclusion financière à travers la bancarisation de ses bénéficiaires. Un dispositif est ainsi en place avec les institutions financières partenaires pour la mise à disposition des ressources et l’ouverture préalable de comptes bancaires. Une partie des frais d’ouverture des comptes bancaires est subventionnée par la DER.
Une telle démarche s’inscrit dans la dynamique de formaliser du mieux l’économie sénégalaise.


DER pour la structuration des filières :
La DER compte dans son action structurer toutes les filières porteuses de l’économie sénégalaise afin d’en faire des gages de croissance. La dynamique envisagée est celle d’une mise en place d’écosystèmes entrepreneuriaux qui peuvent impulser la création de richesses, permettre la professionnalisation de métiers, l’acquisition de compétences ainsi que l’implication des femmes et des jeunes dans l’effort productif.
Une telle démarche est en œuvre dans tous les secteurs cibles de la DER/FJ avec la mise sur pied d’initiatives allant dans ce sens.

 

 

 

Promouvoir l’éclosion de champions nationaux dans des secteurs porteurs pour l’économie sénégalaise et sous-régionale

Mobiliser les ressources pour le financement de projets de création d’entreprises et de soutien aux activités

Contribuer à la résorption du chômage, du sous-emploi, de la pauvreté et de la précarité

Fournir un encadrement et un mécanisme adapté de suivi-évaluation des projets et activités financés

Renforcer les capacités techniques et managériales des bénéficiaires