Aller au contenu principal
ONFP-DERFJ

La Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes DER/FJ et l’Office National de Formation Professionnelle (ONFP) ont signé ce mardi une convention de partenariat axée sur la formation qualifiante et le renforcement des capacités des bénéficiaires de la DER/FJ ainsi que le financement des porteurs de projets déjà formés par l’ONFP. 

A travers cette synergie d’actions, les deux structures veulent traduire en acte les orientations du Chef de l’État afin d’atteindre les objectifs de création d’emplois et d’autonomisation des jeunes et femmes.

La DER/FJ qui est devenue le guichet unique de financement de l’autonomisation économique des femmes et des jeunes, entend renforcer son offre de services non financiers. Ces services non-financiers orientés essentiellement vers la formalisation et le renforcement des capacités des jeunes et des femmes, constituent un élément important dans la mitigation du risque dans le cadre d’une initiative entreprenariale.

Au cours de la cérémonie qui s’est déroulée dans les locaux de la DER/FJ, le Délégué général M. Papa Amadou Sarr est revenu sur les différents axes de collaboration qui porteront essentiellement sur l’identification des secteurs porteurs et des niches d’emploi ; le montage et la mise en œuvre de projets de formation en vue d’obtenir un financement de la DER/FJ, la communication sur le dispositif d’accompagnement des jeunes à travers la formation qualifiante, l’entreprenariat, le financement et l’insertion professionnelle.

A travers d’autres partenariats noués avec des institutions partenaires comme le 3FPT, l’ADE/PME, la Direction de la Formation Technique et Professionnelle entre autres, la DER/FJ a déjà permis la formalisation de 985 MPME bénéficiaires et la formation de 2384 bénéficiaires sur l’ensemble du territoire national.

Cette cérémonie de signature intervient dans un contexte où le Chef de l’État M. Macky Sall a inscrit l’emploi et l’insertion professionnelle des jeunes et femmes comme une priorité majeure, avec de nouvelles orientations pour la DER/FJ et les autres acteurs.

La DER/FJ sera au cœur de la mobilisation générale demandée par le Président de la République, en devenant l’un des opérateurs moteurs du nouveau « Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socio-économique des jeunes ». Ce programme est doté d’un budget triennal d’au moins 450 milliards de FCFA, dont 150 milliards pour cette année 2021.