Aller au contenu principal

BAD

La Banque Africaine de Développement
Dans le cadre de sa stratégie 2013-2023, la Banque Africaine de Développement a défini cinq priorités de développement (HIGH 5) auxquelles s’attachera l’institution, notamment : nourrir l’Afrique, industrialiser l’Afrique, améliorer les conditions de vie des populations.

Ces domaines d’intervention prioritaires sont indispensables pour la transformation de l’existence des populations africaines et cadrent donc avec le programme des Nations Unies relatif aux Objectifs de développement durable (ODD).

Ayant fait le constat que les entreprises des secteurs de l’agriculture, de l’industrie, de l’énergie et des transports qu’appuie la stratégie de la Banque au Sénégal, souffrent d’un manque de financement et d’appuis techniques qui limitent leur productivité et leur compétitivité, la BAD a initié la conception du PAVIE, par le biais des mécanismes de financement proposés par la DER/FJ, pour atteindre ses objectifs dans le pays.

Par ce projet, la BAD souhaite ainsi soutenir les entreprises dans ces secteurs à disposer de financement  et  des  capacités  techniques  requises  pour  assurer  leur  développement  et  leur viabilité. Le PAVIE est ainsi un projet pionnier dont la réussite permettra de répliquer ce modèle dans la sous-région pour l’atteinte des High 5.

 


BAD
 

 


L’Agence Française de Développement
Pour la réalisation de son objectif d’accompagner la transition démographique et la transition sociale, l’AFD agit  pour la réduction des inégalités entre pays et à l’intérieur des sociétés, en particulier entre les femmes et les hommes. Pour l’AFD, la réduction des inégalités est la condition de l’acceptabilité sociale des autres transitions dans un contexte de tension sur les ressources.
Au Sénégal, l’AFD est ainsi engagée à favoriser une croissance inclusive par la stimulation de l’économie et l’employabilité des jeunes. Pour ce faire, l’AFD est investie dans le renforcement de la formation professionnelle, l’appui aux PME et l’inclusion financière.
C’est dans ce cadre qu’elle est engagée aux côtés de la Banque Africaine de Développement pour la mise en œuvre du PAVIE qui entre en droite ligne avec ses efforts pour le développement du potentiel des jeunes et des femmes, en vue de leur protection face aux violences, de leur insertion professionnelle et de leur maintien dans l’emploi.