Le Mot du Délégué Général

La Délégation Générale à l’Entrepreneuriat Rapide pour les Femmes et les Jeunes (DER) est une institution mise en place pour dynamiser l’activité économique et impulser la création de richesses. Il s’agit d’un outil novateur pour introduire un paradigme nouveau dans l’entreprenariat mobilisant largement les populations sénégalaises, en ce qu’il constitue un gage d’inclusion économique, financière et sociale pour des milliers de femmes et de jeunes.

La conduite d’activités économiques de tous ordres, menées de façon autonome, est une marque bien distinctive du Sénégal et de ses populations. Les femmes et les jeunes s’activent dans différents domaines pour améliorer leurs conditions économiques, s’impliquer dans la création de valeur, contribuer à la bonne marche de leurs communautés. Avec une volonté inébranlable de réussite, les entrepreneurs sénégalais font face à des obstacles pour consolider et dynamiser leurs activités. Ces contraintes d’ordre financier, administratif et techniques sont les raisons d’être de la DER.

En effet, l’ambition de la DER sur l’étendue du territoire national est d’accompagner les entrepreneurs, de la genèse de leurs projets à leur concrétisation, dans une perspective de pérennisation, grâce à des conditions simplifiées d’accès au crédit. Faisant de la célérité et de l’efficacité les éléments constitutifs de notre ADN, la dynamisation et la promotion de l’entreprenariat au Sénégal motiveront et orienteront les actions et initiatives de notre délégation.

Le Plan Sénégal Émergent (PSE), vision du Président Macky SALL en matière de politiques publiques porte déjà ses fruits, avec une croissance forte et une création d’emplois conséquente. Il est une réponse économique et sociale prônant une inclusion de tous, une équité territoriale et un partage de la valeur nationale créée. La DER, à travers ses axes d’intervention et ses dispositifs, sera une contribution significative à la consolidation de l’économie nationale, à la création d’emplois, ainsi qu’à la production de richesses et valeurs.   Elle permettra aux femmes et aux jeunes, franges majoritaires de la population sénégalaise, de se réaliser pleinement dans leurs domaines de compétence.

Avec la DER, le Président de la République a décidé de créer un dispositif innovant par son objet et ses mécanismes, mais aussi et surtout par les moyens mis au service de la population. C’est une enveloppe annuelle de 30 milliards de Fcfa accordée pour le financement de projets dans les secteurs porteurs de l’économie nationale, aussi bien portés par des initiatives individuelles que dans le cadre de projets intégrés pour la valorisation de chaines de valeurs dans l’économie nationale.

La DER, dans la conduite de ses missions, veillera à une meilleure formalisation de l’économie sénégalaise par l’appui à l’obtention des documents administratifs nécessaires à la conduite des affaires pour tout entreprenant. Elle travaillera aussi à renforcer l’inclusion et l’éducation financière pour tous ses bénéficiaires, avec l’ouverture de comptes ouverts dans les institutions financières et la disponibilité de porte-monnaie électroniques.

L’action de la DER se fait en synergie avec les différents dispositifs et mécanismes intervenant dans les secteurs relatifs à l’entreprenariat, à la création d’emplois, à l’amélioration de l’environnement des affaires et à l’accroissement de la productivité dans le pays.

C’est compte tenu de tous ces défis que mes équipes et moi auront à cœur de nous rendre disponibles, rigoureux, efficaces et à l’écoute de nos concitoyens en répondant par des actions concrètes à notre ambition proclamée d’être des militants de l’entreprenariat.

 

Papa Amadou SARR